Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics

Le dilemme de l’industrie du porno Français

2479 vues
06:00durée
100%
Votes : 2

L’industrie du sexe ne se cache plus comme avant, elle ne subit plus des amandes ou toute forme des préjugés comme auparavant. Actuellement, le seul souci de ces industries reste la recherche de nouvelles scènes pour mieux satisfaire les consommateurs. Le porno Français n’échappe pas à cette réalité. En effet, les Français consomment de plus en plus du X et demandent toujours des scènes uniques et intéressantes. Les réalisateurs n’ont donc pas le choix que de tout faire pour satisfaire les amateurs. Pour ce faire, il faut détecter les fantasmes les plus enfouis des consommateurs. Il faut également engager des acteurs professionnels et sexy.

Le porno Français évolue

Les scénarios sont de plus en plus osés et bien pensés. Il n’est plus question des positions traditionnelles, mais plutôt des positions inventées et modernes. Les positions anales sont les plus demandées surtout par les consommateurs masculins. Certains adeptes du porno Français cherchent aussi des scènes lesbiennes ou des scènes avec des Gays. Les réalisateurs inventent des scènes bandantes et différentes, mais surtout variées pour attirer les consommateurs. L’évolution de ce monde se fait également sentir sur les préliminaires et les scripts qui sont plus captivants que jamais. De la fellation au cuni, les préliminaires avec une position en 69 attirent beaucoup de femmes. Les scènes avec une domination masculine sont les plus prisées.

Des cibles de plus en plus jeunes

L’internet a facilité les publicités des industries du X. En effet, une part importante de leurs chiffres d’affaires est générée par le web. De ce fait, les envies des internautes comptent, or la plupart des surfeurs qui consultent des sites pornographiques sont des jeunes de moins de 24 ans. Le gouvernement Français et certaines associations tentent en vain de limiter l’exposition des mineurs aux films adultes.

 


Le Meilleurs Vidéos de SeXe :